Ceux qui n'étaient rien en temps de paix,
sont moins que rien après la guerre.

Oubliés

Perdus parmi les disloqués,
ils attendent le bois pour l'hiver.

Et le froid qui était au-dedans,
se propage au dehors.


Visite d'un centre de réfugiés, nord de Mitrovica, Kosovo 2009